Les Maliens au Mali / Les richesses oubliées


Fatoumata Touré

voir les autres séries de l'auteur :

ALLER-RETOUR, LETTRE À MON PAYS

Le rêve d'une autre vie... Une vie meilleure. L'Eldorado ? Le paradis ? Je veux rendre hommage aux INVISIBLES qui souffrent en silence, à leur courage, à la peur au ventre d'être étranger. Je veux que l'on reconnaisse le continent africain comme un possible Eldorado. Je veux raconter l'histoire des miens ici et là-bas. Ceci à travers un projet photographique en deux parties : "L'Afrique en France / Le décor des invisibles" et "Les Maliens au Mali / Les richesses oubliées".

 

2e partie : Les Maliens au Mali / Les richesses oubliées

Je pars pour la suite du reportage au Mali en octobre 2010. Je veux témoigner des grandes richesses que le pays a à offrir et non pas de la misère, qui est si souvent évoquée dans les images venues d'Afrique. Cette série sera également accompagnée d'une "lettre à mon enfant".


..............................................

Lettre à mon ENFANT


Mon cher Enfant,
Il y a longtemps que tu es parti pour réaliser nos rêves. J'avais le cœur plein de solitude et de souffrance et, silencieusement, j'avais ce rêve pour toi, que tu accomplisses nos vœux là-bas. Je n'ai pas regretté ton départ pour que tu sois fier de moi. C'était ta fête ce jour-là, c'était ta chance. Enfant, tu es mon espoir en ce jour de deuil. Là-bas, tu seras accueillie, s'il te plaît, pardonne ma faiblesse... J'ai fait ce rêve pour te réconforter. Enfant, veille sur nos traditions, garde en mémoire de revenir un jour avec courage. Aujourd'hui, j'ai ta nostalgie et je veux te préserver. Ton absence me fait défaut. J'ai le cœur plein de solitude, de souffrance et, silencieusement,... j'ai besoin de toi. Enfant, tu ne seras pas étranger chez toi, ton sacrifice est une offrande. Pardonne-moi, je t'attends ici pour réaliser nos rêves, s'il te plaît, je célèbre déjà ta venue... Je fais ce rêve pour te revoir.
Ton Pays
 



© Afriphoto. Les textes publiés sur le site www.afriphoto.com sont protégés par la législation française du copyright.
Toute publication, même partielle, des textes et des visuels doit être soumise à autorisation ou à négociation de droits d'auteur. Merci de contacter pour cela la rédaction d'Afriphoto.